Vin : de merveilleuses propriétés

Verre de vin devant un Verre de vin devant un pré

Comme beaucoup de gens, j’aime boire du vin. Cette boisson alcoolisée est avant tout un plaisir. Cependant elle possède également des propriétés qui peuvent améliorer notre bien-être et notre santé en général. Ses aspects positifs sont connus depuis longtemps. Même Hippocrate croyait que « le vin est une chose merveilleusement adaptée à l’homme si, en santé ou en maladie, il est servi d’une manière convenable et juste, selon la constitution individuelle ».

Ainsi, je vais vous montrer ci-dessous ce que la science sait sur la relation entre vin, santé et bien-être.

Vin rouge ou vin blanc ?

Des études ont montré qu’une consommation modérée de vin peut être bonne pour la santé. Boire du rouge comme du blanc a des côtés positifs. Mais quelle couleur a les meilleurs effets sur la santé ? Pour répondre à cela, analysons comment se produisent ces deux types.

Le vin blanc est obtenu par fermentation du jus séparément de la peau et des pépins. Au contraire, lors de la préparation du vin rouge, les peaux restent sur les raisins pendant le processus de fermentation. Hors la macération des peaux et pépins permet d’obtenir des tanins contenant des antioxydants, très bénéfiques pour la santé.

Par conséquent, on pense que le rouge est l’option la plus saine.

Effets sur la santé

L’aspect positif le plus courant du vin rouge est son effet favorable sur les maladies cardiovasculaires. Cela est vrai parce que le vin contient des composés antioxydants qui ont un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire1. On peut évoquer ici le « paradoxe français » . C’est une étude épidémiologique publié par Serge Renaud et Michel de Lorgeril dans la revue scientifique britannique The Lancet en 1992 . Les auteurs essaient de comprendre le taux de mortalité plus faible due aux maladies cardiovasculaires parmi la population française. Leurs observations concernent notamment la cuisine du Sud-Ouest et la cuisine de la Provence méditerranéenne. En effet, ces deux cuisines sont riches en matières grasses qui sont nocives pour le système cardiovasculaire. Cependant, la grande consommation de vin rouge dans cette région a peut-être pu contrer les effets néfastes de ces deux cuisines.

En plus des bienfaits pour notre cœur, le rouge aide également à la digestion car il augmente la sécrétion d’enzymes digestives.

Effets sur le bien-être

Le vin a des bienfaits et des propriétés relaxantes qui favorisent le bien-être. Selon certaines études, boire de l’alcool libère de la dopamine. Celle-ci est un neurotransmetteur, nommé « hormone du bonheur », responsable de la sensation de plaisir. En augmentant les niveaux de dopamine dans notre cerveau, le vin peut nous faire du bien2.

De plus, des études ont trouvé un lien entre une consommation d’alcool modérée et des taux de dépression plus faibles. Le vin rouge a un composé antidépresseur qui est le resvératrol et qui aide à soulager l’anxiété34.

  1. Red wine and resveratrol: Good for your heart?
  2. Is dopamine behind the health benefits of red wine?
  3. Alcohol intake, wine consumption and the development of depression: the PREDIMED study
  4. The antidepressant- and anxiolytic-like effects of resveratrol: Involvement of phosphodiesterase-4D inhibition

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *